La Belle et la Bête

Une jeune femme prénommée Belle se sacrifie pour sauver son père, condamné à mort pour avoir cueilli une rose dans le domaine d’un terrible monstre. Contre toute attente, la Bête épargne Belle et lui permet de vivre dans son château. Belle s’aperçoit que, derrière les traits de l’animal, souffre un homme victime d’un sortilège.

Cette création allie l’univers du conte et de la danse contemporaine et hip-hop pour donner une nouvelle lecture du récit bien connu de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont. La Belle et la Bête nous parle de la rencontre : le jeu des apparences et du regard de l’autre, la découverte et l’éveil de soi.

La Belle et la Bête est une ode à la sensualité, à l’amour et au respect.

Historique

Entreprendre une création suit rarement une trajectoire linéaire où tout est écrit à l’avance !

Il y a un an, lorsque nous avons décidé de créer un spectacle à partir du conte la Belle et la Bête, nous étions convaincus de l’intérêt d’associer ces deux personnages mythiques à un sujet qui nous tient à cœur : parler de sensualité, d’éveil, de féminité et de rencontre. Se baser sur une histoire connue de toutes et tous nous semblait essentiel afin de construire un spectacle pouvant être compris quels que soient l’âge et la culture de l’auditoire.

Mais au gré de nos imaginaires, de la construction du projet, l’histoire fut d’abord adaptée, l’idée d’une totale réécriture est née, puis l’envie d’inventer une histoire parallèle au conte original est venue…

C’est lors de notre résidence de création au Théâtre des Arcades de Buc que le choix de revenir au conte original s’est imposé à nous, comme une trame solide pour pouvoir mettre en exergue notre propos : l’éveil à la sensualité & la rencontre amoureuse.

Intentions de mise en scène

Sensualité et Sexualité. Des préoccupations au centre de nos relations sociales. Ces rapports humains nous font vivre, ils nous obsèdent, ils nous transcendent. Les corps respirent, transpirent. Les corps subliment, ils se tendent, s’apaisent. Les corps offrent, les corps reçoivent et demandent. Les corps sont le creuset de toutes ces énergies qui nous rendent vivants. Encore faut-il pouvoir les cultiver ces énergies, ces émotions si nécessaires…

Intentions chorégraphiques

La Belle et la Bête : une expérience de la rencontre. Au-delà de la richesse symbolique et de la fonction initiatique du conte, c’est bien de cela qu’il s’agit. Une déclinaison de la rencontre entre deux inconnus, deux univers : la Belle avec la Bête, le langage du corps avec celui des mots, l’énergie du hip hop avec celle de la danse contemporaine… sans jamais circonscrire les frontières. Qu’importe de tomber amoureux d’un étrange étranger — qui ne l’est pas ? — l’essentiel se place au fond du cœur…

L’équipe

La presse

LES partenaires